Histoire

Notre Histoire // De Nous

1905 Pregetter I prit possession d’une petite exploitation horticole appartenant à un parent éloigné, à Weiz, en Autriche. Outre les palmiers, diverses plantes vertes et les graines, son principal objectif était la culture du cyclamen parfumé. Sous le règne de l’empereur Charles, ils étaient surtout vendus à Vienne et à Budapest. Josef I exerçait également des fonctions politiques au niveau régional.

1935 Premier achat d’un lot important d’orchidées. Malheureusement, pendant la guerre, la culture des fleurs fut très limitée et la culture des légumes obligatoire. Seules quelques plantes survécurent à cette époque. Après la guerre, Josef II reprit la culture des fleurs, évidemment avec le cyclamen et, plus tard, avec les oeillets. A cette époque, il envisageait déjà la culture des orchidées.

1937 Premier achat d’un lot important d’orchidées. Malheureusement, pendant la guerre, la culture des fleurs fut très limitée et la culture des légumes obligatoire. Seules quelques plantes survécurent à cette époque. Après la guerre, Josef II reprit la culture des fleurs, évidemment avec le cyclamen et, plus tard, avec les oeillets. A cette époque, il envisageait déjà la culture des orchidées.

1956 Dans des conditions primitives, les premiers semis d’orchidées connurent leurs premiers succès.

1964 Les succès obtenus jusqu’alors, présentés à un public international lors de l’Exposition Internationale de Jardinage de Vienne, furent très appréciés. Cette même année, Josef III, le propriétaire du Jardin Orchidée d’alors, et son frère Heribert, prirent possession de la maison d’horticulture. A partir de ce moment-là, Josef II se consacra à l’élevage des truites. L’exploitation fut agrandie et compta désormais 2.700 m2 de serres. La culture des cyclamens fut totalement abandonnée et ils se spécialisèrent dans la culture des orchidées.

1965 Début du clonage d’orchidées et construction du marché d’exportation vers les états communistes d’alors, notamment la Hongrie et la Yougoslavie.

1966 Réalisation de la première exposition d’orchidées à Weiz, du 26.3 au 24.4, qui accueillit plus de 40.000 visiteurs.

1970 Remodélation et restructuration de l’entreprise qui posséda désormais 3.000 m2 de hautes serres en verre. Cette année-là, l’entreprise reçut le grand Prix de l’Etat, en or. Création d’un stand de ventes dans le Grand Marché aux Fleurs de Vienne.

1971 En raison du mauvais temps et des chutes de grêle, les cultures furent gravement endommagées et il fallut procéder au remplacement des 1.500 m2 de vitres des serres.

1972 Automatisation de l’arrosage, de l’apport d’engrais et de la ventilation. Premières exportations vers la Tchécoslovaquie.

1973 La superficie des serres passe à 6.000 m2.

1975 Début des exportations vers la Pologne. Création d’un nouveau stand de ventes dans le Grand Marché de Graz.

1978 Présentation mondiale du premier Méristème de Paphiopedilum (sabot de Vénus) et début de sa commercialisation.

1979 Exposition et augmentation des exportations vers la Suisse et vers l’Allemagne.

1981 Interruption immédiate de la vente des Méristèmes de Paphiopedilum (trop de mutations) et destruction de tout le stock de Méristèmes existant.

1982 Grave revers en raison des dommages provoqués par les tempêtes. 1.000 m2 de serres détruits.

1984 Constitution d’une filiale, notamment un magasin de fleurs.

1985 Heribert Pregetter quitte l’entreprise.

1988 Ouverture d’un autre magasin de fleurs, la deuxième filiale.

1991 Abandon de l’exploitation de Weiz, en Autriche (300.000 l de combustible par an). Sabine Pregetter, la fille, prend en charge les trois magagins de fleurs. Josef Pregetter et son épouse Marianne  partent pour l’île de Madère et fondent l’entreprise JARDIM ORQUÍDEA LDA.

2005 Commémoration du 100ème anniversaire.

2010 JARDIM ORQUÍDEA LDA. devient le FONDATION DE JOSEF PREGETTER.